Les annonces paroissiales

  • Les horaires de messe

    Le dimanche, messe à Banon à 9h30, et à St Etienne les Orgues à 11h00, sauf cas particulier (voir ci-dessous)

    MESSES DE SEPTEMBRE

    Messes anticipées du samedi à 18h00

    • samedi 3 au Revest du Bion
    • samedi 10, au Rocher d’Ongles, Fête de la ST FERREOL,
    • samedi 17, à Lardiers
    • samedi 24, à Simiane la Rotonde

    MESSES SPÉCIALES

    • samedi 3, Messe à Notre Dame des Anges à 12h00
    • jeudi 8, Nativité de la Vierge Marie, MESSE à Notre Dame des Anges à 18 H 00
    • samedi 10, à CRUIS : procession à la Chapelle Croix de Lumière à 10h15 et Messe à 11h00
    • samedi 17, à St Michel de Bertranet, Saumane , à 12h00. Fête anticipée de la St Michel.
    • samedi 24, à 11h00, messe à Revest des Brousses, Fête des Saints Côme et Damien

    • En semaine à l’église de Banon :
    • Messe le Jeudi à 9 H 00 (sauf jeudi 8)
    • le Vendredi, Adoration du Saint Sacrement à 17H00, suivie de la messe à 18H00.

  • MISSION FAMISSIO

    Notre paroisse aura la chance d’accueillir un groupe FAMISSIO en octobre 2022.

    Faisons connaissance avec ces familles dynamiques prêtes à rencontrer tous les habitants de notre secteur paroissial, ainsi que d’autres paroisses du diocèse.

    https://www.youtube.com/watch?v=MrM7rrBalOE

    Que font-elles ?

    Elles se mettent au service de paroisses pour mener avec elles une mission.  Elles arrivent à plusieurs groupes de missionnaires pour accompagner différentes paroisses d’un même diocèse.

    Elles seront chez nous du 29 octobre au 5 novembre 2022 !

    Préparons-nous à les accueillir !!!

    Retrouvez leur site pour connaitre davantage leur action et leur projet : https://famissio-99.webself.net/accueil

  • 21 JUIN 2022, UNE JOURNÉE POUR ADORER !

    MERCI DE VOUS INSCRIRE EN ÉCRIVANT : paroissedebanon@yahoo.fr

    ou via le contact ci-dessous

  • SYNODE

    Toute l’Église s’engage, à l’invitation du pape François, dans une démarche de préparation du Synode des Évêques de 2023 dont le thème est « pour une Église synodale : communion, participation et mission ». La première étape de cette démarche est une étape diocésaine.

    L’étape diocésaine veut aider le diocèse à s’engager sur cette forme synodale de fonctionnement, tant au niveau diocésain que paroissial. Le principal est bien d’expérimenter nous-même ce type de fonctionnement, comme le rappelle le Saint Père. Il s’agit pour nous de comprendre et d’adopter cette “méthode” en vue de la faire vivre.
    La question fondamentale, donnée par le Pape, qui guide cette consultation du Peuple de Dieu est la suivante : « En annonçant l’Évangile, une Église synodale est une Église où l’on marche ensemble : comment cette “marche ensemble” se réalise-t-elle aujourd’hui dans notre communauté ? Quels pas l’Esprit nous invite-t-il à accomplir pour grandir dans notre “marche en communion” ? ».

    Toutes les informations sur le site diocésain : https://eglise.catholique04.fr/?p=10310

    et voici la synthèse diocésaine :

  • Jean-Marie Petitclerc au Bartèu, le samedi 4 juin.

    Conférence et journée sur le thème « Rebâtir la fraternité »

    Nous sommes tous invités à participer à une conférence organisée par le diocèse de Digne sur le thème « rebâtir la fraternité ».

    Cette conférence est ouverte à tous sans distinction aucune, quelles que soient ses options, ses appartenances philosophiques ou politiques, ses croyances ou non croyances. 
    Nous sommes tous citoyens et, à ce titre, figure dans la devise de notre pays la notion de fraternité. La promouvoir est le rôle de chacune et de chacun : parents, enseignants, éducateurs, politiques…
    Le diocèse a invité, pour nous aider à réfléchir, Jean-Marie Petitclerc, un homme qui est d’abord un homme de terrain qui vit et expérimente la fraternité au quotidien par son travail d’éducateur auprès des jeunes dans des quartiers difficiles. Cet homme de terrain est aussi polytechnicien et expert des questions d’éducation. Il a également été conseiller ministériel sur les questions liées à l’éducation.
    Comme beaucoup d’entre nous, de par son expérience quotidienne et sa réflexion, il est préoccupé par le présent et l’avenir de la fraternité menacée aujourd’hui par le repli sur soi. Ne risque-t-on pas aussi de voir s’effondrer tout ce qui nous unit : les liens de proximité et de solidarité, mais aussi les liens éducatifs, économiques ou politiques au sens noble du terme ? N’attendons pas demain pour agir, insiste Jean-Marie Petitclerc. L’avenir de nos sociétés est à ce prix.


    Cette journée est aussi proposée aux familles avec enfants et jeunes. Merci de diffuser largement.