Fontienne

Ce petit village est situé sur un col reliant le bassin de Forcalquier à la plaine de St Etienne Les Orgues, isolé au milieu de somptueux paysages.

Fontienne vient de Fonte Jana (avant 970) puis Fonteiana (1055). Ce nom est parfois interprété comme faisant référence à sa source importante et à la déesse romaine Diane (fons Dianae), mais plus souvent comme dérivé d’un nom propre romain (Fonteianus), ou variation de Fonteciana du nom d’un homme latin Fonteius plus le suffixe -ane, signifiant « le domaine de Fonteius », l’appellation villa pour la communauté se conservant jusqu’au XIe siècle.

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes avant 970 (Fonte Jana). Au IXe siècle, le polyptyque de Wadalde mentionne deux colonicae appartenant à la cathédrale Sainte-Marie de Marseille. Ces deux colonges, appelées Fontelaigas et Fonteleigas, dont une abandonnée, étaient toutes deux situées à Fontienne. Le monument est un simple obélisque, entouré d’une petite grille. Il est situé sur une pelouse devant l’église.

Au milieu du Moyen Âge, le site actuel est occupé par une petite agglomération, comme l’attestent les sarcophages retrouvés autour de l’église. Au XIe siècle, la collectivité devait être administrée par un groupe d’alleutiers, donc de paysans libres ne relevant d’aucun seigneur, ce qui n’empêchait pas la présence d’une église dépendant de l’abbaye de Cruis, qui percevait les revenus attachés à cette église, et d’un seigneur arrière-vassal de Saint-Étienne, absorbé par la vicomté de Reillanne en 1379. Enfin, sous l’Ancien Régime, la communauté relevait de la viguerie de Forcalquier.

La commune fait partie du secteur paroissial de la Montagne de Lure.

L’église paroissiale Saint-Pierre, possède une nef à deux travées en berceau brisé ; deux larges chapelles latérales sont voûtées en plein cintre. Le portail est voûté de claveaux. Le clocher-mur, au-dessus de la façade occidentale, est surmonté d’un fronton triangulaire. Quelques éléments romans sont du XIIIe siècle, mais l’église a été reconstruite en 1611. Le tableau représentant saint Pierre, du XVIIe siècle, est classé monument historique au titre objet.

Voici quelques photos de l’église :

Le château, situé dans le village, est construit sur un premier étage de salles voûtées en plein cintre (XIIIe siècle au plus tôt). Les deux bâtiments construits au-dessus, dont l’un en L et ayant conservé une tour à mâchicoulis, datent du XVIIIe siècle ou du début du XIXe.

En face du château se trouve un ancien prieuré, avec une belle porte ancienne et un cadran solaire qui proclame « Horas numero nisi serenas » (Je ne compte que les heures ensoleillées)… mais le latin du prieur devait laisser à désirer, car la citation correcte est « Horas non numero nisi serenas »).

La chapelle Sainte-Anne se trouve  à l’est du village.

Renseignements tirés de Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontienne et photos personnelles

Fontienne, dimanche 3 juillet 2022 ! Fête votive, fête de la Saint Pierre

Tout le secteur paroissial s’est retrouvé avec les habitants de Fontienne pour fêter saint Pierre, avec une procession dans les rues du village, ce qui ne s’était pas fait depuis 72 ans…

Voici l’occasion de découvrir cette jolie église dédiée à st Pierre

St Pierre a été porté par quatre Fontiennois tout autour du village, au rythme des prières et des chants, préparés par Michèle Bremond.

Et ensuite l’assemblée a pu vivre la messe célébrée par le père Barthélémy.