Les articles

Mise en avant

HALTES SPIRITUELLES

Une équipe spirituelle organise différents evenements au Bartèu, ouverts à tous.

Il y en aura 3 cette année : le vendredi 14 octobre, le 13 janvier et le 10 mars.

Pour celle du 14 octobre nous avons sollicité le P. Thierry Cazes qui introduira les participants à prier avec la Parole à la manière de la lectio divina. Pour celle de janvier, une équipe de la Communauté Vie Chrétienne fera goûter la prière à la manière ignatienne. Et en mars, nous avons sollicité les religieux trinitaires pour nous aider à animer cette journée.

Retrouvez les informations ci-dessous. Afin de faciliter l’organisation, nous souhaitons que les personnes intéressées s’inscrivent. Une participation aux frais de 5 € sera demandée. Ça ne doit évidemment pas être un obstacle à la participation.

Mise en avant

MISSION FAMISSIO

QUELS SONT LES RENDEZ-VOUS ?

Notre paroisse aura la chance d’accueillir un groupe FAMISSIO en octobre 2022.

Faisons connaissance avec ces familles dynamiques prêtes à rencontrer tous les habitants de notre secteur paroissial, ainsi que d’autres paroisses du diocèse.

Que font-elles ?

Elles se mettent au service de paroisses pour mener avec elles une mission.  Elles arrivent à plusieurs groupes de missionnaires pour accompagner différentes paroisses d’un même diocèse.

Elles seront chez nous du 29 octobre au 5 novembre 2022 !

Préparons-nous à les accueillir !!!

Retrouvez leur site pour connaitre davantage leur action et leur projet : https://famissio-99.webself.net/accueil

Mise en avant

Les horaires de messe

Le dimanche, messe à Banon à 9h30, et à St Etienne les Orgues à 11h00, sauf cas particulier (voir ci-dessous)

MESSES D’OCTOBRE

Messes anticipées du samedi à 18h00

  • samedi 1 au Revest du Bion
  • samedi 8, à Montlaux
  • samedi 15, à La Rochegiron
  • samedi 22, à Montsalier
  • samedi 29, à Banon

MESSES SPÉCIALES

  • samedi 1, Messe à Notre Dame des Anges à 12h00
  • dimanche 30, à 10h00 à BANON , MESSE FAMISSIO, suivie d’une journée d’animation à la salle BUGADIERE
  • dimanche 30, à 10h30, messe à Revest du Bion, Fête de la chataigne

  • En semaine à l’église de Banon :
  • Messe le Jeudi à 9 H 00
  • le Vendredi, Adoration du Saint Sacrement à 17H00, suivie de la messe à 18H00.

Mise en avant

Fontienne

Ce petit village est situé sur un col reliant le bassin de Forcalquier à la plaine de St Etienne Les Orgues, isolé au milieu de somptueux paysages.

Fontienne vient de Fonte Jana (avant 970) puis Fonteiana (1055). Ce nom est parfois interprété comme faisant référence à sa source importante et à la déesse romaine Diane (fons Dianae), mais plus souvent comme dérivé d’un nom propre romain (Fonteianus), ou variation de Fonteciana du nom d’un homme latin Fonteius plus le suffixe -ane, signifiant « le domaine de Fonteius », l’appellation villa pour la communauté se conservant jusqu’au XIe siècle.

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes avant 970 (Fonte Jana). Au IXe siècle, le polyptyque de Wadalde mentionne deux colonicae appartenant à la cathédrale Sainte-Marie de Marseille. Ces deux colonges, appelées Fontelaigas et Fonteleigas, dont une abandonnée, étaient toutes deux situées à Fontienne. Le monument est un simple obélisque, entouré d’une petite grille. Il est situé sur une pelouse devant l’église.

Au milieu du Moyen Âge, le site actuel est occupé par une petite agglomération, comme l’attestent les sarcophages retrouvés autour de l’église. Au XIe siècle, la collectivité devait être administrée par un groupe d’alleutiers, donc de paysans libres ne relevant d’aucun seigneur, ce qui n’empêchait pas la présence d’une église dépendant de l’abbaye de Cruis, qui percevait les revenus attachés à cette église, et d’un seigneur arrière-vassal de Saint-Étienne, absorbé par la vicomté de Reillanne en 1379. Enfin, sous l’Ancien Régime, la communauté relevait de la viguerie de Forcalquier.

La commune fait partie du secteur paroissial de la Montagne de Lure.

L’église paroissiale Saint-Pierre, possède une nef à deux travées en berceau brisé ; deux larges chapelles latérales sont voûtées en plein cintre. Le portail est voûté de claveaux. Le clocher-mur, au-dessus de la façade occidentale, est surmonté d’un fronton triangulaire. Quelques éléments romans sont du XIIIe siècle, mais l’église a été reconstruite en 1611. Le tableau représentant saint Pierre, du XVIIe siècle, est classé monument historique au titre objet.

Voici quelques photos de l’église :

Le château, situé dans le village, est construit sur un premier étage de salles voûtées en plein cintre (XIIIe siècle au plus tôt). Les deux bâtiments construits au-dessus, dont l’un en L et ayant conservé une tour à mâchicoulis, datent du XVIIIe siècle ou du début du XIXe.

En face du château se trouve un ancien prieuré, avec une belle porte ancienne et un cadran solaire qui proclame « Horas numero nisi serenas » (Je ne compte que les heures ensoleillées)… mais le latin du prieur devait laisser à désirer, car la citation correcte est « Horas non numero nisi serenas »).

La chapelle Sainte-Anne se trouve  à l’est du village.

Renseignements tirés de Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontienne et photos personnelles

Mise en avant

Fontienne, dimanche 3 juillet 2022 ! Fête votive, fête de la Saint Pierre

Tout le secteur paroissial s’est retrouvé avec les habitants de Fontienne pour fêter saint Pierre, avec une procession dans les rues du village, ce qui ne s’était pas fait depuis 72 ans…

Voici l’occasion de découvrir cette jolie église dédiée à st Pierre

St Pierre a été porté par quatre Fontiennois tout autour du village, au rythme des prières et des chants, préparés par Michèle Bremond.

Et ensuite l’assemblée a pu vivre la messe célébrée par le père Barthélémy.

Mise en avant

LA JOURNÉE MONDIALE DES FAMILLES

Le 25 juin, vivons ensemble la Journée Mondiale des Familles à Cotignac !

« Du 22 au 26 juin prochains, s’est déroulée à Rome la Xème rencontre mondiale des familles qui, à l’invitation du Pape François, et pour la première fois localement. Les évêques des 9 diocèses de la Province ont invité toutes les familles de Provence et de Corse à se retrouver à Cotignac, le samedi 25 juin 2022, pour vivre cette rencontre mondiale des familles en communion avec l’Église universelle.

Au programme de cette journée, dont le thème est « L’amour familial : vocation et chemin de sainteté » : louange, témoignages, enseignements, pour petits et grands, parcours et jeux ont permis de vivre une magnifique journée dans ce lieu de grâces et de bénédictions particulières pour les familles.

Chants de louange pour commencer la journée !

Introduction à la journée par le père Christophe Disdier-Chave

3 témoignages suivis de temps de partage en petit groupe.

Les présents étaient invités à rejoindre Bessillon en suivant un parcours spirituel et ludique.

Pendant que d’autres suivaient la table ronde animée par RCF, ou se rafraichissaient…

La journée s’est achevée par la célébration de la Messe devant Notre Dame de Grâce, en présence des évêques encore sur place et présidée par l’Archevêque de Marseille Mgr Aveline.

Dans l’intimité de nos familles, avec la communauté paroissiale et diocésaine, récitons d’un même cœur la prière officielle de cette rencontre ( ci-dessous) . Préparons-nous à recevoir en famille le 25 juin prochain les grâces de la Sainte Famille apparue à Cotignac. »

Mise en avant

Dimanche 12 Juin 2022, à NOTRE DAME DE L’ORTIGUIERE

Retrouvez toutes les photos de cette journée :

Tout d’abord la messe célébrée par le père Yves Clouet d’Orval, servi par le diacre Cyrille Prache.

La messe a été animée par la Chorale Sarabande.

L’apéritif a permis de rencontrer les uns et les autres

Le cadre magnifique et paisible nous a permis de vivre une belle journée !

En vivant cette fraternité nous rendons visible l’amour du Père pour chaque homme et chaque femme !

Mise en avant

ASCENSION 2022, AU GROU DE BANE !

Les jeunes du diocèse et les paroissiens volontaires se sont retrouvés au Grou de Bane jeudi 26 mai pour célébrer la messe de l’Ascension dans la joie, et pour bénir le village et ses alentours !

Départ du cimetière de Banon pour l’ascension à pieds…

les voilà !

La vue est splendide sur le village et sur la plaine !

Célébrons l’Ascension du Seigneur, en rendant grâce !

Ascension jusqu’à la croix qui culmine au Grou de Bane, pour une large bénédiction.

Certains ont eu la chance de redescendre an parapente !

Mise en avant

22 mai 2022, Journée de doyenné , à Ongles

Le programme était alléchant (autant pour les petits que pour les grands): découvrir Monseigneur de Miollis, vivre un temps de découverte du beau village d’Ongles, prendre le temps de faire connaissance, et célébrer ensemble, en fraternité et portés par les chants joyeux, à la chapelle du Rocher d’Ongles.

Retrouvez en photos quelques clichés de ces excellents moments fraternels et spirituels !

( les photos des enfants arriveront bientôt !)

Louange avec Christine et Vincent, puis accueil par le père Christophe Disdier-Chave, qui fêtait ses 28 ans de sacerdoce.

Remarquable intervention de monsieur Saugeron, venu de Digne pour nous parler de Monseigneur de Miollis https://eglise.catholique04.fr/?p=10329

Repas partagé à l’ombre douce des platanes

….suivi de la découverte du charmant village d’Ongles, et de son musée très riche et intéressant, présenté par madame le maire. .

La journée s’est terminée à la Chapelle du Rocher d’Ongles, décorée par sœur Grâce

Et l’assemblée a eu le privilège et la joie d’accompagner Marie, habitante du hameau , pour son baptême!

Puis nous avons terminé la journée dans la joie et l’émotion de dire au revoir au père Alban et au père Christophe qui quitteront la paroisse de Forcalquier et donc le doyenné en septembre.

Merci au père Barthélémy, et à toutes les personnes qui ont permis cette belle journée!

Mise en avant

SYNODE

Toute l’Église s’engage, à l’invitation du pape François, dans une démarche de préparation du Synode des Évêques de 2023 dont le thème est « pour une Église synodale : communion, participation et mission ». La première étape de cette démarche est une étape diocésaine.

L’étape diocésaine veut aider le diocèse à s’engager sur cette forme synodale de fonctionnement, tant au niveau diocésain que paroissial. Le principal est bien d’expérimenter nous-même ce type de fonctionnement, comme le rappelle le Saint Père. Il s’agit pour nous de comprendre et d’adopter cette “méthode” en vue de la faire vivre.
La question fondamentale, donnée par le Pape, qui guide cette consultation du Peuple de Dieu est la suivante : « En annonçant l’Évangile, une Église synodale est une Église où l’on marche ensemble : comment cette “marche ensemble” se réalise-t-elle aujourd’hui dans notre communauté ? Quels pas l’Esprit nous invite-t-il à accomplir pour grandir dans notre “marche en communion” ? ».

Toutes les informations sur le site diocésain : https://eglise.catholique04.fr/?p=10310

et voici la synthèse diocésaine :

Mise en avant

SAINT JACQUES CHASTAN

Missionnaire en Corée (✝ 1839)

Jacques-Honoré (Le Ve) Chastan,, martyr en Corée, voit le jour à Marcoux (Alpes de Haute Provence), le 7 octobre 1803… Il est ordonné prêtre en 1826…

En avril 1827 il part pour Macao… A la fin de 1836, il retourne à la frontière de la Corée pour y attendre les chrétiens qui devaient l’aider à pénétrer dans le pays interdit sous peine de mort…

J.-H. Chastan a été décapité le 21 septembre 1839….

Le 6 mai 1984, à Séoul, à l’occasion de son voyage en Corée, le Pape Jean-Paul II a réuni dans une même canonisation 103 bienheureux.

Martyrologe romain

Si quelque chose pouvait diminuer la joie que nous éprouvons en ce moment de départ, ce serait de quitter ces fervents néophytes que nous avons eu le bonheur d’administrer pendant trois ans et qui nous aiment comme les Galates aimaient saint Paul, mais nous allons à une trop grande fête pour qu’il soit permis de laisser entrer des sentiments de tristesse dans son cœur.

POUR EN SAVOIR PLUS : https://missionsetrangeres.com/martyrsdasie/saint-jacques-chastan/

Mise en avant

Jean-Marie Petitclerc au Bartèu, le samedi 4 juin.

Conférence et journée sur le thème « Rebâtir la fraternité »

Nous sommes tous invités à participer à une conférence organisée par le diocèse de Digne sur le thème « rebâtir la fraternité ».

Cette conférence est ouverte à tous sans distinction aucune, quelles que soient ses options, ses appartenances philosophiques ou politiques, ses croyances ou non croyances. 
Nous sommes tous citoyens et, à ce titre, figure dans la devise de notre pays la notion de fraternité. La promouvoir est le rôle de chacune et de chacun : parents, enseignants, éducateurs, politiques…
Le diocèse a invité, pour nous aider à réfléchir, Jean-Marie Petitclerc, un homme qui est d’abord un homme de terrain qui vit et expérimente la fraternité au quotidien par son travail d’éducateur auprès des jeunes dans des quartiers difficiles. Cet homme de terrain est aussi polytechnicien et expert des questions d’éducation. Il a également été conseiller ministériel sur les questions liées à l’éducation.
Comme beaucoup d’entre nous, de par son expérience quotidienne et sa réflexion, il est préoccupé par le présent et l’avenir de la fraternité menacée aujourd’hui par le repli sur soi. Ne risque-t-on pas aussi de voir s’effondrer tout ce qui nous unit : les liens de proximité et de solidarité, mais aussi les liens éducatifs, économiques ou politiques au sens noble du terme ? N’attendons pas demain pour agir, insiste Jean-Marie Petitclerc. L’avenir de nos sociétés est à ce prix.


Cette journée est aussi proposée aux familles avec enfants et jeunes. Merci de diffuser largement.

Mise en avant

BRIC A BRAC DU SECOURS CATHOLIQUE DE LA MONTAGNE DE LURE, LE 15 MAI 2022,

AU PROFIT DE L’ACCUEIL DES RÉFUGIES

Nous sommes TOUS invités à participer à cette action .

QUE CHAQUE PERSONNE APPORTE UN OBJET QUI SERA VENDU

SUR LE STAND DU SECOURS CATHOLIQUE DE LA MONTAGNE DE LURE, le jour de la FÊTE DU FROMAGE à BANON, DANS LA COUR DU PRESBYTÈRE.

Le secours Catholique a l’habitude tenir un stand le jour de la Fête du Fromage, pour présenter et vendre les objets réalisés à l’atelier du savoir faire du jeudi après midi .

Cette année un stand supplémentaire complétera le stand initial, composé de Bric et Brac, objets apportés par tous ceux qui se préoccupent de l’accueil des réfugiés (Ukrainiens spécialement).

NOUS SOMMES DONC TOUS CONCERNÉS : APPORTONS UN OBJET (avec son prix estimé), parlons de cette initiative autour de nous, et venons acheter le jour J !

VOICI QUELQUES PERMANENCES POUR APPORTER LES OBJETS à BANON :

  • samedi 7: 9h-10h00
  • dimanche 8 : 10h45-11h15
  • lundi 9 : 17h30-19h00
  • mardi 10 : 9H00-11H00
  • mercredi 11 : 17H30 – 19H00
  • jeudi 12 mai : 14H00-18H00 (Local Secours Catholique, à gauche de l’église)
  • samedi 14  : 15H00-18H00

Pour toute info contacter la paroisse : paroissedebanon@yahoo.fr

ou en bas de cette page : contact

Mise en avant

LE TABERNACLE DE L’ÉGLISE DE BANON A ÉTÉ RESTAURE.

La porte du Tabernacle, en très mauvais état depuis quelques années, a été très bien restaurée par un artiste, Jean-Louis Bocquis, grâce à un généreux mécène.

Il a dû travailler sur une porte certes très abimée, mais constituée, chose rare, de l’alliance de deux matériaux, le bois et le marbre.

Ce dimanche 24 avril c’était l’occasion de la remettre en place, et de bénir le tabernacle et la nombreuse assemblée présente en ce jour de messe des Familles.

Porte enfin dévoilée !

Mise en avant

TRIDUUM PASCAL 2022

C’est trois jours qui nous font vivre la Passion du Christ jusqu’à sa Résurrection.

Jeudi Saint, La Cène et l’arrestation de Jésus

Après la messe, nous adorons le Seigneur, devant le reposoir.

Vendredi Saint, La Passion du Christ et La Vénération de la Croix

Vigile Pascale, Passer de l’obscurité à la Lumière, de la Mort à la Vie avec le Christ.

Cette année nous avons retrouvé les paroissiens de tout le doyenné à la Con-Cathédrale de Forcalquier

Et avons eu le bonheur d’accompagner Caroline et Lætitia pour leur baptême.

Les Cierges Pascals ont été bénis avant d’être remis à des paroissiens.

Dimanche de Pâques, Jour de fête : Christ est ressuscité, Il est vraiment Ressuscité !

à St Etienne les Orgues
Mise en avant

SYNODE dans le secteur paroissial de la Montagne de Lure !

Synthèse du synode sur la synodalité du secteur paroissial de La Montagne de Lure

Les réflexions du groupe qui s’est réuni dans le cadre de ce synode ont été synthétisées en vue de communiquer à l’évêché « l’extrait distillé » du travail accompli. 3 sous-groupes du grand groupe ont réfléchi et se répartissant selon 3 thèmes :

  1. Joie de la Rencontre
  2. Transmission de la foi
  3. Église et communion.

Nous trouvons un espace commun aux 3 sous-groupes, qui s’articule autour de la fraternité et du vécu qui prime sur le savoir et l’habitude. Ainsi, aller vers l’autre, même et surtout en dehors de l’Église, correspond à une démarche missionnaire. En Église, nous pourrions tous être orientés dans cette direction.

Le groupe s’est retrouvé en plénière pour partager « la phrase de la fin » selon chacun de ses membres. 

La tonalité dominante est la suivante :

« Demander au Seigneur de nous aider à garder confiance, car il nous revient, dans une collaboration ministres ordonnés-laïcs toujours renforcée, de faire progresser la foi, de laisser notre cœur déborder de ce que nous avons reçu, afin que tout un chacun puisse à son tour rencontrer le Seigneur. »

Le Saint Père a initié une démarche synodale pour toute l’Église sur le thème de la synodalité. Ce Synode aura trois étapes : une diocésaine (en cours), une continentale (2021- 2022) et une universelle à Rome en octobre 2023.

Deux questions fondamentales sont données par la Pape pour guider cette consultation du Peuple de Dieu :

  1. « En annonçant l’Évangile, une Église synodale est une Église où l’on marche ensemble : comment cette “marche ensemble” se réalise-t-elle aujourd’hui dans notre communauté ?
  2.  Quels pas l’Esprit nous invite-t-il à accomplir pour grandir dans notre “marche en communion” ? ».

C’est donc à une expérience d’écoute et de communion entre nous que le Saint Père nous invite, en vue d’affermir la Mission de l’Église : conduire et accompagner chacun vers Dieu.

Notre secteur paroissial a son mot à dire ! C’est une chance pour nous tous de prendre part à cette réflexion. Plutôt que de regretter que « tout vienne toujours d’en haut » prenons la parole que l’on nous donne ! Et cette liberté est offerte à tous les habitants de notre secteur paroissial !

Le rendez-vous est le samedi 12 mars à 14h30 à la médiathèque de SEO, animé par notre référente du synode, Françoise Milesi, Cyrille Prache et le père Barthélémy .

Mise en avant

UKRAINE

Les familles qui accueillent des ukrainiens dans notre secteur ont besoin de notre soutien .

Pour cela des artistes locaux ont donné des œuvres qu’ils exposent à l’ancienne mairie de Simiane la Rotonde pour les vendre.

Les sommes récoltées sont directement affectées localement.
Ouverture tous les jours de 14h à 18h,

et sur demande auprès d’Isabelle Oudot au 06 28 28 50 96
Vernissage les samedis 9 avril et 7 m
ai à 19h.

Mise en avant

DENIER DU CULTE 2022

Chers amis,

Comme chaque année, nous venons vers vous pour la collecte du denier de l’Eglise. C’est grâce à vous que notre église des Alpes de haute Provence peut remplir ses missions : Célébrer, Montrer l’Amour de Dieu dans un accompagnement personnalisé, Servir les plus fragiles et Annoncer la Bonne Nouvelle.

Sans aide du Vatican, notre église ne vit que de dons !

Or les besoins sont importants : la prise en charges des prêtres, des séminaristes et des laïcs salariés pour la mission ou pour l’administratif représente 655 K€ en 2020.

En votre âme et conscience, regardez comment vous vous sentez concerné et pouvez nous aider.

Merci d’avance de votre générosité et de votre fidélité qui me touche beaucoup !

+Jean Philippe NAULT

Si vous souhaitez effectuer votre don en ligne : http://eglise.catholique04.fr/?page_id=3054

Pour effectuer un don en passant pas la page diocésaine : http://eglise.catholique04.fr/?page_id=6619

Mise en avant

2 rendez-vous incontournables pour les Catholiques lors du Vendredi Saint.

Le Chemin de croix, 15h00 à Banon, 17h00 à St Etienne les Orgues

Plusieurs moments forts rythment la semaine sainte qui précède la fête de Pâques. Le vendredi saint, les chrétiens revivent la passion et la mortvdu Christ, avant de fêter sa résurrection le dimanche suivant. Une façon de prier et de méditer les dernières heures de Jésus avant sa crucifixion est de faire le chemin de croix pendant les vendredis du carême.

Qu’est ce que le chemin de croix ?

Le chemin de croix est une forme de “pèlerinage” autour de la passion du Christ. A travers 14 stations, nous sommes invités à revivre le chemin que Jésus fit de sa condamnation à mort jusqu’à sa crucifixion et sa mort au Golgotha. C’est une forme de prière particulière puisque nous marchons et méditons à la fois pour cheminer – tant physiquement que spirituellement – au côté du Christ dans son calvaire.

Comment faire le chemin de croix ?

Seul, à plusieurs, dans une église ou même en ville, le chemin de croix est avant tout cheminement intérieur. Dans chaque église, nous trouvons les 14 stations représentées. Souvent des propositions sont faites dans les paroisses pendant le temps du carême pour vivre ce moment en communauté. Toutefois nous pouvons revivre la Passion du Christ et ce mystère d’amour de la croix quand nous le désirons.

Prière du chemin de croix

Au début du chemin de croix, nous pouvons commencer par dire cette prière :

« Dieu, Père très bon, par amour pour nous, tu as envoyé ton Fils sur la terre, qui s’est fait obéissant jusqu’à la mort sur une croix, pour nous sauver tous.

Je veux aujourd’hui suivre en pensée le Christ sur le chemin de la Croix, pour ouvrir plus largement mon âme à ta bonté sans mesure, et mieux comprendre la gravité de mes péchés. Que la contemplation des souffrances de Jésus éveille en moi contrition sincère, et la volonté de me corriger.

O Marie, mère des douleurs, obtiens-moi de Jésus, cette grâce. Amen. »

Les 14 stations du chemin de croix

Puis, nous entamons notre marche à travers les différentes stations. A chacunes d’elles, nous prenons un temps :

  • En lisant un passage de l’évangile qui lui correspond.
  • En prenant un temps pour méditer cet épisode dan notre coeur
  • En priant, avec une intention spécifique ou en reprenant une prière comme par exemple : « Par tes saintes blessures, nous t’en prions, Seigneur Jésus, prends pitié de nous. »

Première station : Jésus est condamné à mort.

Deuxième station : Jésus est chargé de la croix

Troisième station : Jésus tombe pour la première fois sous le poids de la croix.

Quatrième station : Jésus rencontre sa très sainte Mère

Cinquième station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Sixième station : Véronique essuie le visage de Jésus

Septième station : Jésus tombe pour la deuxième fois

Huitième station : Jésus réconforte les femmes de Jérusalem

Neuvième station : Jésus tombe pour la troisième fois

Dixième station : Jésus est dépouillé de ses vêtements.

Onzième station : Jésus est crucifié

Douzième station : Jésus meurt sur la croix

Treizième station : Jésus est déposé de la croix

Quatorzième station : Jésus est déposé dans le tombeau

On ajoute parfois une quinzième station, qui est le tombeau vide : une ouverture vers la résurrection fêtée à Pâques.

Entre chaque station, nous pouvons dire  « Nous t’adorons au Christ et nous te bénissons… », réciter un Gloire au Père ou reprendre un chant.

Après le chemin de croix vécu le vendredi saint, nous sommes appelés à vivre la Célébration de la Vénération de la Croix : https://africa.la-croix.com/quel-est-le-sens-de-la-veneration-de-la-croix-le-vendredi-saint/
Voici trois chemins de croix différents, que nous pouvons nous aussi vivre pour nous recueillir et être en communion avec le Christ:

Chemin de Croix, Pape François, avril 2014

Chemin de Croix, Cloître de la Cathédrale saint Vincent. Diocèse d’Autun , Paroisse Saint Just de Bretenières, Chalon sur Saône,

Chemin de Croix, diocèse de Vanne, mars 2020

Mise en avant

Messes du temps de Carême sur le secteur paroissial

dimanche 20 mars à Banon.

Avec le 1er scrutin des deux catéchumènes Caroline et Lætitia, qui seront baptisées pendant la Vigile Pascale à Forcalquier

Dimanche 27 mars, à Saint Etienne les Orgues,

Avec la conférence de Carême donnée par le frère de la Communauté st Jean, et le deuxième scrutin des catéchumènes

Dimanche 10 avril, Fête des Rameaux

Mise en avant

Samedi 2 avril, BOL DE RIZ

En cette période troublée le Secours Catholique nous propose une soirée d’échanges et de partage au Revest du Bion, à partir de 19h.

« La multitude de ceux qui avaient adhéré à la foi avait un seul cœur et une seule âme; et personne ne se disait propriétaire de ce qu’il possédait, mais on mettait tout en commun…On en redistribuait une part à chacun des frères au fur et à mesure de ses besoins ». (actes des Apôtres 4:32-36).

Au delà de simples échanges, rassemblons nos idées et nos forces pour agir efficacement, pour venir en aide aux peuples qui souffrent, en Ukraine mais aussi ailleurs.

MERCI DE VOUS INSCRIRE sur le site (formulaire contact)

ou sur l ’email de la paroisse : paroissedebanon@yahoo.fr

Mise en avant

La Sainteté le Pape François, a nommé Évêque de Nice, Monseigneur Jean‐Philippe Nault, jusqu’à présent évêque de Digne, Riez et Sisteron.

pour prendre la succession de Mgr André Marceau,qui avait présenté sa démission il y a quelques mois.

Monseigneur Nault a écrit aux diocésains :

Retrouvez un portrait vidéo de Mgr Jean-Philippe Nault :

Nous pouvons rendre grâce pour l’évêque que nous avons eu pendant 7 ans et nous réjouir pour le diocèse de Nice !

Nous sommes invités à l’entourer pour sa messe d’Action de grâce, le dimanche 1er mai à 16h00 à la cathédrale de Digne !

Il sera installé à la cathédrale de Nice le 8 mai, à 15h30.

Plus que jamais, aujourd’hui, nous pouvons reprendre la devise épiscopale de Mgr Nault : « Que Ta volonté soit faite » !

Retrouvez tout l’article qui lui est consacré sur le site de l’Église de France : https://eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/nominations/523948-mgr-jean-philippe-nault-nomme-eveque-de-nice/

Mise en avant

Nominations

Mgr Jean-Philippe Nault, évêque de Digne, Riez et Sisteron, a publié ce 1er Mars une troisième série de nominations.

Demandons au Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, de préparer chacun des prêtres à sa mission, et chaque paroissiens à avoir le cœur ouvert et accueillant.

Mise en avant

Dimanche 13 février 2022, journée de la santé et du malade

Qu’est-ce que la Journée mondiale du Malade et le Dimanche de la Santé ?

Depuis 1992, l’Église universelle célèbre tous les 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, la Journée Mondiale du malade. Son thème cette année, “Heureux”. i La Journée mondiale du malade se décline dans les diocèses français en un Dimanche de la Santé, pour rappeler que l’accompagnement des personnes souffrantes et la préservation du don de santé sont des priorités évangéliques.

Qu’est-ce que le Dimanche de la Santé ?

En France, cet événement se vit en paroisse à l’occasion du Dimanche de la Santé, généralement le dimanche le plus proche du 11 février. L’Église est présente sur le terrain de l’accompagnement, au sein des aumôneries hospitalières avec ses équipes de bénévoles qui œuvrent aux côtés d’associations laïques où tant de personnes de bonne volonté s’engagent aussi. Encourager tous ces volontaires, qui partout en France dans les plus petits villages et les plus grands hôpitaux, dans la discrétion et la simplicité, se rendent présentes au jour le jour à l’autre, malade, seul, isolé, est l’une des dimensions du Dimanche de la santé. Les inviter à approfondir leur engagement, à poursuivre leur formation, à donner du sens à ce service et à cette mission aussi.

Nous devons être témoins auprès des malades de cet Évangile qui peut les aider à se remettre debout.

Initié par les diocèses de Lille, Arras et Cambrai, le dimanche de la santé s’est étendu à l’ensemble des diocèses depuis le Jubilé de l’an 2000. Cette célébration, qui s’inscrit toujours dans le cadre de la liturgie dominicale, permet aux assemblées de chrétiens de prier en lien avec la Journée mondiale du Malade.

« Une intention de prière le dimanche de la santé ne suffit pas ! s’exclame Mgr Michel Guyard. Nous sommes tous concernés. Cette journée doit être l’occasion de rencontres. Comment prévenir la maladie et éviter les excès ? Comment, pour le personnel soignant, résister aux demandes des malades ? » Et les rencontres avec des partenaires de la santé concernés par le thème proposé chaque année sont de plus en plus nombreuses ; toutes les initiatives sont possibles qui peuvent sensibiliser les communautés chrétiennes au monde de la santé : rencontres avec des acteurs de santé, liturgie préparée avec des équipes de service évangélique des malades ou d’aumônerie, témoignages de soignants, de professionnels de santé, réflexions autour de thèmes, rencontre festive avec diverses associations ou mouvements œuvrant pour les malades etc…

Exemples d’initiatives

Cette journée est par exemple l’occasion pour le Service évangélique des malades (Sem) de rappeler que beaucoup de personnes en souffrance ne peuvent se déplacer pour assister à la messe, et d’inciter les chrétiens à rejoindre les équipes bénévoles du Sem qui vont porter le Saint Sacrement aux malades dans la custode.

Autre manière de faire participer les malades à la célébration eucharistique, certaines paroisses prévoient un transport spécial pour les malades et leur famille et organisent un repas fraternel après la messe. Il est également possible à l’occasion du Dimanche de la Santé de recevoir le sacrement des malades dans de nombreux diocèses.

Mise en avant

Et si vous donniez un peu de temps, un peu d’énergie pour la paroisse ?

La paroisse de la MOntagne de Lure, qui s’étend de Revest du Bion à Mallefougasse comporte 17 villages.

Les bonnes volontés reçoivent beaucoup en donnant à la paroisse, et seraient tout à fait heureuses d’etre plus nombreuses !

Nous avons tous un talent qui pourrait profiter à tous !

Regardez ci-dessous si vous trouvez le votre … et venez le faire fructifier avec le père Barthélémy et l’Église ! N’hésitez pas à vous manifester !

Mise en avant

12 Décembre 2021, Crèche de Banon

Oui elle va être visible bientôt ! Dès dimanche prochain , le 19 décembre !

En effet, en cours de montage, elle sera bénie et inaugurée lors de la messe du 19 décembre de 11h00, et sera donc visible dès l’après midi, de 14h00 à 17h00.

À partir de cette date, vous pourrez venir voir la crèche tous les jours de 14h à 17h et ce jusqu’au 30 janvier à l’Église paroissiale.

Le port du masque est obligatoire ainsi que l’utilisation du gel hydro-alcoolique mis à disposition à l’entrée.

L’accès à l’église se fera par petits groupes pour limiter la présence d’un trop grand nombre de personnes simultanément, merci de respecter ces contraintes.

Voici quelques photos des coulisses …en attendant d’admirer la crèche terminée, qui, rassurez vous sera au moins aussi belle que celles que nous avons toujours connues !

Mise en avant

Bénédiction des tombes 2021

Le père Barthélémy va parcourir les villages de la paroisse de la Montagne de Lure pour bénir les tombes de nos proches.

Soyons présents pour rendre mémoire à nos anciens disparus !

Les rendez-vous sont donnés aux cimetières des villages nommés :

Samedi 30 octobre à 17 H 30        LA ROCHEGIRON

Dimanche 31 Octobre à 14H30  CRUIS

Lundi 01 novembre (Toussaint) à 12 H 00    ST-ETIENNE LES ORGUES

Mardi 02 novembre (Fête des Défunts) à  17 H 30        BANON

  • Samedi 06 novembre à 15 H 00    CARNIOL
  • A 15 H 30   SIMIANE LA ROTONDE
  • A 16 H 30  REVEST DU BION

Dimanche 07 novembre à 12 H 00       ONGLES

  • Samedi 13 novembre à 15 H 00 MONTLAUX
  • A 15 H 45 REVEST ST-MARTIN
  • A 16 H 30     FONTIENNE

Dimanche 14  novembre à 12 H 15       MALLEFOUGASSE

  • Samedi 20 novembre à 15 H45 L’HOSPITALET
  • A 16 H 30        SAUMANE

Dimanche 21  novembre à 12 H 15       LARDIERS

  • Samedi 27 novembre à 15 H 00 REDORTIERS
  • A 15 H 45 MONTSALIER
  • A 16 H 30    REVEST DES BROUSSES
Mise en avant

Maisonnée Priscille et Aquila

Ce dimanche 28 novembre 2021 3 couples de la Communion Priscille et Aquila étaient présents à la messe de Banon. ( https://www.communion-priscille-aquila.com/ )

les saints Priscille et Aquila, compagnons évangélisateurs de saint Paul

Partageant pendant 24h un temps de prière, de louange, de partage fraternel et de réflexion autour de l’évangélisation, ces 3 couples venus de notre diocèse et de celui de Gap, ont été heureux de vivre ce temps d’eucharistie dans notre paroisse.

Mise en avant

Journée du Secours Catholique, 21 novembre 2021

Présentation de l’équipe des Ateliers du Savoir Faire, qui se retrouve tous les jeudis après midi, à coté de l’église de Banon

L’assemblée paroissiale a été conviée à l’atelier pour admirer les réalisations et partager le verre de l’amitié.

Rendez-vous sur les marchés de noël :

à Revest du Bion le 4 décembre, le 11 décembre à Simiane la Rotonde et le 12 décembre à Banon.

Il y a de quoi acheter pour jouer au Père Noël !!! Pensez-y !!!

Mise en avant

Le 13 novembre dans notre diocèse, LA JOURNEE MONDIALE DES PAUVRES

Le Pape François explique : « J’espère que la Journée mondiale des pauvres, qui en est à sa cinquième célébration, pourra s’enraciner de plus en plus au cœur de nos Églises locales et provoquer un mouvement d’évangélisation qui rencontre en premier lieu les pauvres là où ils se trouvent […] Les pauvres sont au milieu de nous. Comme ce serait évangélique si nous pouvions dire en toute vérité : nous sommes pauvres, nous aussi, et c’est seulement de cette manière que nous réussissons à les reconnaître réellement et les rendre partie intégrante de notre vie et instrument de salut. » [13 mai 2021].

L’édition diocésaine, organisée par la Diaconie de notre diocèse [Rassemblement de tous les mouvements œuvrant pour les personnes fragiles ou dans le besoin] aura lieu le samedi 13 novembre 2021 au Bartèu.
Mise en avant

Congrès Mission 2021, en Province !

A MARSEILLE !

Un programme chargé mais très varié !

Un village pour présenter des mouvements et associations :https://www.congresmission.com/partenaires

Des tables rondes et ateliers le samedi et le dimanche :

Des veillées le samedi soir

Messe d’envoi du dimanche 3 octobre, présidée par Mgr Aveline, en présence de Monseigneur Nault.
Mise en avant

Message de Monseigneur Jean-Philippe NAULT à l’occasion de la remise du rapport de la CIASE, le 5 octobre 2021

Douleur, accueil et confiance

Mgr Jean-Philippe Nault,
évêque de Digne


Ce mardi 5 octobre, le rapport de la CIASE (Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église) a été remis aux deux mandants, les évêques de France (CEF) et la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF). Ce rapport, commandé par les évêques à la CIASE en 2018, découle de près de 3 années de travail d’une commission indépendante d’experts ; il s’étend sur 70 ans, soit depuis 1950. Il avait trois objectifs : recueillir les témoignages et établir des faits concernant la pédophilie dans l’Église ; comprendre pourquoi et comment de tels faits ont pu se produire ; dresser le bilan de l’action de l’Église contre la
pédocriminalité depuis les années 2000 et faire des recommandations pour l’avenir.
Les résultats donnés par cette commission sont terribles et douloureux, et cette épreuve touche bien sûr les victimes mais aussi toute la “famille” de l’Église et toute la société. Le
nombre estimé de victimes de prêtres ou de religieux durant cette période dans l’Église, est un chiffre effrayant. Nous sommes bouleversés et honteux devant l’ampleur de ces données et devant ce drame humain indescriptible.

Le premier mouvement est bien sûr celui de la stupeur et de l’horreur ; puis vient celui de la compassion, de l’écoute et de la repentance. Il nous faut surtout prendre des moyens fermes pour éviter que cela ne se reproduise. Les évêques de France ont commencé à prendre collégialement des mesures claires sur quatre plans : la justice, l’accompagnement des
victimes, la prévention, la reconnaissance et la mémoire [Cf Lettre aux catholiques de France de mars 2021] ; ce nouveau rapport va permettre d’amplifier et d’ajuster les choses.
« L’ampleur et la gravité des faits exigent que nous réagissions de manière globale et communautaire » précisait le Pape François en août 2018 dans sa Lettre au Peuple de Dieu.
Pour grandir, il nous faut regarder la vérité en face et en tirer, ensemble, les justes conséquences. C’est ce que l’Église s’engage à faire avec détermination, et la volonté de faire
la lumière sur ces 70 ans passés en est un premier signe. Avec courage et un désir réel de conversion, il nous faut maintenant prendre les mesures de prévention, d’accompagnement et de “contrôle” qui seront nécessaires.

Pensons tout d’abord aux victimes et aux personnes qui doivent se reconstruire ; nous avons davantage compris, par leur témoignage courageux, les terribles impacts de ces actes et les traces profondes laissées en elles. Notre première pensée et notre prière accompagne ces personnes.
Prenons les mesures de prévention nécessaires, tout spécialement dans l’accompagnement des jeunes qui nous sont confiés. Sachons aussi croire en la bonté fondamentale de la personne humaine, qui même défigurée par le péché, ne peut être entièrement détruite. Écartons la stigmatisation des coupables, et préférons la justice et l’espoir d’un pardon que
seules les victimes peuvent accorder.

Dans notre diocèse, le diocèse de Digne, sur cette période de de 70 ans (depuis 1950) nous avons connaissance de moins de dix cas de prêtres et religieux impliqués dans ces cas
d’agression, recensés après analyse des archives et recueil de témoignage ; pour chacun les mesures nécessaires ont été prises. Mais bien sûr cela est déjà beaucoup trop pour les
personnes concernées, et cela blesse douloureusement notre “être” chrétien.


Accueillons avec humilité ce rapport. C’est une invitation à une prise de conscience personnelle et collective de ces drames, et à nous recentrer sur l’essentiel, Jésus-Christ. « Ce
que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait »
nous a dit Jésus ; en nous tournant vers Lui, demandons la grâce du repentir, de la compassion vraie, et celle qui
nous est nécessaire pour traverser l’épreuve. Demandons-Lui aussi la clairvoyance et la volonté nécessaires, afin que l’Église soit toujours plus un lieu accueillant, humble et vrai.

Que le Seigneur nous aide et nous accompagne en ces moments douloureux et difficiles. Que Notre-Dame veille sur chacun.

Jean-Philippe NAULT, évêque de Digne, Riez et Sisteron

Allocution de Mgr Éric de Moulins‐Beaufort (Président de la Conférence des Eveques de France) à l’occasion de la réception du rapport de la CIASE (Commission indépendante des abus sexuels dans l’Église) – 5 octobre 2021

Communiqué de la Conférence des évêque de France [CEF]

Voici un lien pour télécharger le rapport :https://www.ciase.fr/rapport-final/

Mise en avant

ET L’ARBRE A DONNE SES FRUITS.

DIFFUSION A BANON, LE SAMEDI 25 SEPTEMBRE 2021

C’est en octobre 2018 que l’équipe de WeGo Productions a rencontré le Père Barthélémy ZAGRE, prêtre ivoirien, à cette époque affecté au diocèse de Digne-les-bains dans les Alpes-de-Haute-Provence. Ensemble ils ont posé les bases d’un projet de documentaire sur les prêtres venus d’Afrique.  2 ans après, le projet a fleuri.

père Barthélémy

Sous la métaphore végétale de la graine qui prend racine et se développe, nous ouvrons des parenthèses de vie de pères africains, les pères Barthélémy, Benoît, Antoine et Valerry, venus sur le territoire français porter la parole de l’Évangile.  Qu’ils soient étudiants en théologie, curés de province ou cardinal, venus du Bénin, de Côte d’Ivoire ou du Sénégal,ces pères étrangers  sont le fruit de l’évangélisation de l’Afrique il y a plus d’un siècle et portent avec eux une approche religieuse, spirituelle, culturelle et cultuelle nourrie par leur histoire originelle. Ils sont venus en France en reconnaissance du travail accompli, le plus simplement. Dans ce documentaire, il nous sera donné à apprendre certains des fondements de cette venue et leurs conséquences.

DIFFUSION SUR KTO EN SEPTEMBRE

  • le lundi 14/9 à 20H35 
  • le mardi 15/9 à 18h37, 22H15 et 0H42
  • le jeudi 17/9 à 14H05
  • le vendredi 18 à 13H12
  • le samedi 19 à 11H35
  • le dimanche 20  à 7H

Retrouvez les premières images et les informations : https://www.wego-productions.com/le-film-et-larbre-a-donne-ses-fruits-en-diffusion-sur-kto-tv-a-la-rentree

Mise en avant

ORDINATION DIACONALE DE CYRILLE PRACHE

C’est toujours une grande fête pour l’Église et particulièrement pour une paroisse que d’accueillir un nouvel ordonné.

Cela a été le cas pour l’Église du diocèse de Digne, Riez et Sisteron, ainsi que pour la paroisse de la Montagne de Lure le samedi 18 septembre 2021 puisque c’est ce jour là que Monseigneur Jean-Philippe NAULT a ordonné Cyrille Prache diacre permanent par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint.

La célébration s’est tenue à 10h30 à la Concathédrale de Forcalquier qui était pleine.

Retrouvez l’intégralité de la célébration :

https://rcf.fr/actualite/evenements-0?episode=150567

Mise en avant

22 aout 2021, grandes réjouissances à l’église du Rocher d’Ongles

3 baptêmes dans la même famille !

C’est avec une immense joie que le père Barthélémy a baptisé Alice, Antôn et Jade GAIDON le 22 aout 2021 !

Toute la paroisse se réjouit de ce bel évènement et attend impatiemment de retrouver ces adorables enfants !

Toutes nos félicitations aux heureux parents !

Mise en avant

15 Août 2021 à Notre Dame de Lure

En présence d’une centaine de fidèles et personnes venues à l’invitation de la mairie de Saint Étienne les Orgues et de l’Association de sauvegarde de l’Abbaye de Lure, la messe de l’Assomption de la Vierge Marie a été célébrée par le père Barthélémy devant la Chapelle de Notre Dame de Lure.

Célébration animée par Katherine Théron (chants) et Martine Seyre (Flute traversière)

Mise en avant

INAUGURATION DE LA MAISON DIOCÉSAINE, le Bartèu

LE 24 SEPTEMBRE 2021

Depuis 2015, et l’arrivée de Mgr Nault dans notre diocèse, la réflexion concernant l’avenir du Bartèu est lancée. Plus globalement, c’est celle de la dynamique d’évangélisation qui devient centrale : comment s’organiser au mieux pour « permettre à chaque habitant du territoire, chrétien ou non, de faire une rencontre personnelle avec le Christ, et  donner ainsi un sens à sa vie » ?

De cette réflexion, beaucoup d’initiatives sortiront, au premier rang desquelles la décision de faire du Bartèu le lieu centre de notre diocèse pour l’évangélisation. Sa situation géographique centrale, la beauté des lieux, le potentiel immobilier sont notamment des arguments décisifs pour en faire le lieu source et le lieu de jaillissement des initiatives diocésaines, en lien avec les paroisses.
Moins de 3 ans de travaux (que vous avez pu suivre grâce à Bartèu-Le Mag), et voilà que nous pourrons inaugurer les locaux le vendredi 24 septembre en fin de journée, en présence du Nonce Apostolique (représentant du Pape en France), du Cardinal Ricard et bien sûr de notre évêque, entouré de nombreuses personnalités civiles notamment.
Les conditions sanitaires nous limitent pour organiser un grand repas cette année, mais peut-être n’est-ce que partie remise ?
Réjouissons-nous de cette audace évangélisatrice de notre évêque, qui impulse un nouveau dynamisme avec des moyens recentrés et renouvelés !

Vous pouvez retrouver tout le sens de ce grand projet en téléchargeant ici la plaquette 2021 du Bartèu.

Mise en avant

Jeudi 5 aout 2021, inauguration de la Chapelle Notre Dame des Anges

après sa restauration !

L’assemblée était nombreuse à 17h00 pour la messe présidée par Monseigneur Jean-Philippe NAULT dans la chapelle Notre Dame des Anges, pour fêter la fin de sa restauration et sa bénédiction par l’évêque du diocèse de Digne, Riez et Sisteron.

Tous ont pu admirer le travail effectué à l’intérieur de la chapelle, travail remercié par Monseigneur Nault à de nombreuses reprises.

La suite de la soirée s’est poursuivie par la prise de parole de madame Moutte, maire de Banon, de madame Marie-Françoise Brunel, déléguée départementale de la Fondation du Patrimoine, et du représentant du parc du Luberon.

Le verre de l’amitié a ensuite rassemblé toute l’assistance au pied des statues de Sainte Anne et saint Joseph (ou saint Joachim…) dans une ambiance conviviale.

retrouvez les informations données par la Fondation du Patrimoine :

Mise en avant

Un boulier de prière ?

Voici une superbe proposition d’artisanat local !

Sœur Grâce, ermite au Rocher d’Ongle, vit entièrement de son travail et elle a conçu un ingénieux « boulier de prière « .

modèle 2

Ainsi au cours de la journée voici une nouvelle façon de réciter son rosaire les mains libres.

C’est très simple : il suffit de faire glisser les petites boules de bois. Une explication détaillée de la prière du Rosaire se trouve au dos de l’objet. Et, quelle belle idée de cadeau pour enseigner et inviter petits et grands à prier cette extraordinaire prière si puissante sur le cœur de Dieu !

Notre Dame nous a dit que par le rosaire, on peut arrêter des guerres et modifier notre avenir.

modèle 1

Sur les bouliers que voici, l’image du centre est une photo de Notre Dame des Anges de Banon, particulièrement à l’honneur cette année : la restauration de sa chapelle étant achevée, nous espérons que nous serons très nombreux à l’honorer le soir du 14 Août 2021 à 18h00.

En souvenir vous pourrez repartir avec un ou plusieurs bouliers de prière qui sont vendus au prix de 15 euros l’unité.

Voici ses dimensions : Largeur 15.5cm x Hauteur 13.5cm x Profondeur 6.5cm
15€ l’unité

Choisissez parmi les différents modèles ci-dessous:

N’hésitez pas à faire connaître autour de vous cet ingénieux et très bel outil de prière !

 Afin d’envisager vos demandes et vous permettre de choisir parmi plusieurs modèles, nous vous demandons de bien vouloir prendre contact avec la paroisse par mail (paroissedebanon@yahoo.fr ou par le formulaire de contact en bas de cette page) pour réserver votre achat.

Mise en avant

24 juin 2021, Fête de la Saint Jean, au Contadour,

A la messe de 18h00, la chapelle du village a rassemblé les habitants de Redortiers autour de leur maire, des paroissiens et des vacanciers. Portée par l’animation dynamique et priante de Martine et sa guitare, l’assemblée a participé de bon cœur.

Tous se sont retrouvés ensuite à la salle communale autour d’une excellente soupe à l’épeautre offerte par la municipalité. En attendant l’heure d’allumer le feu et d’encourager quelques courageux « sauteurs » !

Tous ont pu assister à l’arrivée d’une très